Google+

lundi 17 septembre 2007


Le réveil sonne à peine, il est 3h30, on se demande ce qu'il se passe. 2 secondes après tout devient très rapide pour respecter les délais. Habillé, petit déjeuner rapide, on se retrouve tous sur la place de l'église pour commencer le chargement.
Comme d'habitude le plus en avance c'est Ian qui tape à la porte et nous presse grosses féniasses que nous sommes. Tout se fait dans le plus grand calme pour ne pas réveiller le voisinage.

Les yeux pas bien en face des trous on commence à charger les premiers spads dans le Phedra puis passage au boxe pour charger le Trek dans l'Altea.
Une fois tout ce petit monde bien au chaud dans les véhicules c'est le départ avec Ian, Juju et Looping dans le Phedra puis Momo et Caribou dans l'Altea. Après quelques kilomètre sur l'autoroute l'envie d'un petit dej se fait sentir et un bon café pour ne pas somnoler au volant sans parler des petites vessies!!
 
Première station et la dure réalité d'un certain froid extérieur pas très agréable.

Cette pause ainsi faite et pour ne pas perdre de temps, le convoi reprend son chemin. Là grosse frayeur arrivé dans le centre de la France des orages d'enfer éclatent et là le gros doute s'installe, Quel temps fait il à Sainte Enimie? Au bout de 4 heures, au levé du soleil le temps n'a pas changé.
Un coup de fil de Greg nous confirme que le temps n'est pas mieux sur la base de départ. Il nous apprend également que nous changeons de gîte à cause de quelques problèmes de coordination avec le premier.

Greg nous rassure en nous disant que plus au sud le temps était plus clément et qu'il nous ferait la navette si besoin.
 Sur ce, nous quittons l'autoroute pas loin e La Canourgue pour prendre des petites routes qui nous mettent au parfum sur les dénivelés du coin.
Arrivée à 10h et des bananes sur Sainte Enimie dans un cadre superbe au creux des Gorges du Tarn avec temps encore instable.